Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Et à la fois je savais que je n'étais pas magnifique, Jon Monnard

Quel titre merveilleux pour un roman! Ce titre avait retenu mon attention à la parution du livre de Jon Monnard et je l'avais noté dans ma liste d'envies de lecture. J'ai enfin pris le temps de le lire et ce titre prometteur n'est pas mensonger. Il révèle beaucoup du contenu du roman, de son épaisseur, de sa subtilité et j'oserai, choisissant sciemment la facilité, écrire, que oui, ce roman est magnifique.

Un titre ancré dans la modernité par son originalité et dans la tradition littéraire avec cette référence à Gatsby le magnifique auquel tout lecteur pense.
Le parallèle avec le roman de Fitzgerald n'est pas gratuit. Jon Monnard s'attaque aux mondes (au pluriel) des apparences et dénonce la superficialité d'une époque qui cache le désoeuvrement de la jeunesse, une "jet-set" dépravée et hypocrite. Gatsby le magnifique se situe dans l'après guerre mais décrit également l'illusion des apparences et de la fête permanente qui ne sont que d…

Derniers articles

Des jours sans fin, Sebastian Barry

New York Odyssée, Kristopher Jansma

Today we live, Emmanuelle Pirotte

En camping-car, Ivan jablonka

Un certain M. Piekielny, François-Henri Désérable

La Curée, Emile Zola

Le jour d'avant, Sorj Chalandon

La disparition de Josef Mengele, Olivier Guez

Eric Vuillard, L'ordre du jour

Lettre à mon juge de Georges Simenon